Cryozootech

CRYOZOOTECH

Le progrès génétique en avant

Présentation du PDG de Cryozootech

Eric Palmer, un visionnaire

Après avoir révolutionné les techniques de reproduction équines en mettant au point l'échographie chez la jument, l'insémination artificielle, la congélation des semences d'étalon, la fécondation in vitro et le transfert embryonnaire, on peut ajouter au palmarès d' Eric Palmer la banque génétique des meilleurs performers au monde ainsi que le clonage des premiers chevaux de sport .
C'est en effet en 2001 qu'il fonde Cryozootech SA, unique société française de clonage équin.

Dès 2005, Pieraz-Cryozootech-Stallion clone de Pieraz double champion du monde d'endurance et Paris-Texas alias Quidam de Revel sont nés.
En 2006 la naissance de E.T.Cryozootech-Stallion
Des naissances non moins illustres sont attendues pour 2007 telles que le clone de Poetine, ancien champion d'Allemagne de Dressage.
Le travail est en marche pour produire les clone de Ratina Z, de Calvaro V, de Chellano Z et de beaucoup d'autres...

Eric PALMER, PDG Fondateur de CRYOZOOTECH élu à l'ACADEMIE D'AGRICULTURE DE FRANCE

Cette élection est une reconnaissance de toute une carrière vouée à la recherche et à l'innovation pour l'élevage du cheval. C'est pour CRYOZOOTECH également un honneur et une reconnaissance de la pertinence scientifique de sa démarche.


Académie d'Agriculture de France, rue de BellechasseEric Palmer a déja eu plusieurs fois l'honneur d'être décoré pour son action au service de l'élevage:
Lorsqu'il dirigeait les recherches du laboratoire de l'INRA de Tours-Nouzilly, il avait été décoré du Mérite Agricole ( Chevalier en 1987, Officier en 1995) et avait reçu le prix Robert Cassou, déja décerné par l'Académie d'Agriculture de France.

Eric  Palmer, fondateur de CRYOZOOTECHDepuis la création de CRYOZOOTECH en 2001, il a reçu la médaille d'or de l'Académie d'Agriculture de France en 2003 et maintenant il vient d'être élu correspondant permanent de l'Académie d'Agriculture de France.

Il doit y retrouver ses premiers maitres, Henry BLANC qui fut Directeur Général de Haras Nationaux, initiateur du partenariat de recherche entre l'INRA et les Haras Nationaux et François du Mesnil du Buisson qui fut son premier directeur et lui fit faire ses premiers pas de chercheur.

Eric Palmer leur reconnait une grande part de paternité dans ses travaux: " De nombreuses années après mes débuts, j'ai relu par hasard le projet de programme qui avait été rédigé par Henry Blanc et François du Mesnil du Buisson avant mon recrutement. Je me suis rendu compte que presque tout ce que j'avais fait était prévu avant mon arrivée. Une leçon d'humilté!"
Henry Blanc,

Henry Blanc,

ancien Directeur Général de Haras Nationaux,

Membre Titulaire Emerite de l'Académie d'Agriculture de France,

Initiateur des recherches équines en France