Cryozootech

CRYOZOOTECH

Le progrès génétique en avant

CRYOZOOTECH communique

Par des communiqués de presse, en répondant aux journalistes, en mettant à votre disposition des images et des vidéos, en allant sur le terrain lors de salons ou de manifestations sportives.


ET CETERA Z, fils d'ET CRYOZOOTECH et de DIANA PHIR

Naissance le 9 mai d’un magnifique poulain de ET CRYOZOOTECH.(ET CETERA Z par ET CRYOZOOTECH et DIANA PHIR (iso 150) par JABAD et Neige d’Aur Phir (7 produits dont 4 ISO>125) par Gaur).


ET CETERA 15 jours












à 15 jours             ET CETERA Z               et à 4  mois

félicitations à Eric Palmer, son naisseur.... et.... fondateur de CRYOZOOTECH





FEI World Breeding Jumping Championships

Cette année encore, le "FEI World Breeding Jumping Championships", a accueilli le stand de Cryozootech du 27 au 30 septembre 2007 sur le prestigieux Domaine de Zangersheide, à Lanaken.

A noter la très bonne fréquentation de notre stand par de nombreux professionnels du monde équin, dont un bon nombre d’éleveurs, tant européens que nord et sud américains. Cet auditoire, soucieux de mieux comprendre nos techniques, a fait preuve d’une ouverture d’esprit et d’un réel enthousiasme quant à l’avenir de cette technologie au service de l’élevage.

Au cours de nos échanges, nous leur avons demandé leurs propositions pour le choix raisonné des modèles à cloner. Cette question a été l’amorce d’un dialogue très constructif..

Et pour couronner le bon déroulement de cet événement, la visite de Monsieur Saul Detlef-Christian, éleveur de E.T. FRH, a été l’occasion d’évoquer les ressemblances qu’il constate entre E.T. Cryozootech-Stallion et le poulain qu’il a élevé. Il a exprimé sa satisfaction de retrouver chez E.T. CRYOZOOTECH STALLION, aujourd’hui âgé de 18 mois les qualités physiques de E.T. FRH.


Toutes ces occasions de dialogues avec les éleveurs font ressortir l’évolution tout à fait positive de la position des professionnels de l’élevage quant au clonage.

En conclusion, nul besoin de dire combien le "FEI World Breeding Jumping Championships", cru 2007, se sera révélé pour toute l’équipe de Cryozootech, LA rencontre à ne pas manquer ! Et nous ne l’avons pas manquée…


FONTAINEBLEAU 2011

L’ADECSIF et CRYOZOOTECH font stand commun .

logo_ADECSIFlogo CRYOZOOTECH

Cryozootech s’intègre de plus en plus dans l’élevage !

La preuve, lors de cette Grande Semaine de l’Elevage à Fontainebleau elle s’est associée à l’Association Des Eleveurs de Chevaux de Sport Ile de France , région ou se situe la société CRYOZOOTECH.

 poulinière suprème IDF

lors du concours de la meilleure poulinière d’Ile de France organisé par l’ADECSIF

CRYOZOOTECH offre à la poulinière élue « Poulinière Suprême » une saillie de son étalon

E.T. CRYOZOOTECH STALLION (clone de E.T FRH) 


Bilan de cette semaine parmi-vous :

-          LE GAGNANT (par tirage au sort) du JEU « gagnez une saillie de E.T CRYOZOOTECH STALLION » est :             MONSIEUR BUSSEREAU JEAN-LOUIS

 

-          Les résultats du sondage organisé lors de cette semaine à Fontainebleau pour la question « quel cheval faut-il cloner » sont :

sur 45 votes

  • Quick Star : 9 votes
  • Diamant de Semilly : 6 votes
  • Itot du Château : 5 votes
  • Lam de Fétan : 4 votes

Merci à tous ceux qui sont venus nous voir


ROMULUS 17 clone de ROMULUS 16

Félicitations à Julia Harrison Lee propriétaire de ce magnifique poulain, clone de ROMULUS 16.

ROMULUS 16 (KWPN by Armstrong X Warina ) était monté par  Charles Damian pour l'équipe Britannique dans les années 2000-2005. Il avait été pré-sélectionné pour les JO d'Athène, mais ne participa pas . Il a ensuite été acheté par son actuelle propriétaire , Julia Harrison Lee  qui l'a monté avec de nombreux succès en épreuves internationales amateurs..
ROMULUS 16ROMULUS 17













ROMULUS 16,  le modèle,      et         ROMULUS 17, le clone,
avec Charles Damian                           avec Julia Harrison Lee


GEMINI sur EQUIVISTA

un forum où les pro et les anti argumentent avec conviction

gemini with FrankLa famille Chapot, éleveur du fantastique PS Gem Twist, performer international inoubliable, a donné des nouvelles du clone de son champion.
Né en septembre 2008, foal vigoureux qui avait sauté la clôture d'1m20 de son paddock, il s'appelle Gemini, un nom plutôt bien choisi, et semble en pleine santé puisqu'il est déjà monté.
Franck Chapot, qui, en plus d'en être le naisseur, était également l'entraîneur de Gem Twist, aurait-il des vélléités de voir son double évoluer sur les terrains de concours?
Gem Twist, une star aux USA et ailleurs, avait accumulé 800 000 euros de gains, une carrière marquée par 3 titres de "cheval de l'année" aux Etats-Unis, record inégalé, obtenus, de plus, avec 3 cavaliers différents, et deux médailles d'argent aux JO de Séoul.
Le clonage de ce crack permet de perpétuer la lignée mâle de Bonne Nuit, étalon PS lui-même gagnant CSI, ayant produit de nombreux performers en CSO et CSI (dont au moins deux olympiques) en voie directe et par ses filles.
Franck Chapot, cavalier de niveau olympique en son temps, connaît bien cette lignée car un de ses meilleurs chevaux fut l'étalon PS Good Twist, petit-fils de Bonne Nuit et père de Gem Twist, avec lequel il participa à plusieurs Coupe des Nations et remporta de nombreuses épreuves dont le convoité GP de New York.
A noter que Good Twist a aussi produit l'étalon performer international Good News Joe, dont la mère Jane's bit avait concouru aux JO de Tokyo, et qui lui même a donné plusieurs internationaux de CSO dont l'étalon PS Last News, performer en Coupe des Nations et actuellement stationné en Irlande. Une lignée de PS semblant donc transmettre régulièrement de l'aptitude à l'obstacle de père en fils.
Interrogé sur son nouveau "chouchou" en comparaison de l'original, Franck dit avec prudence, mais fierté, "qu'il a quelque chose".
Pourquoi avoir cloné Gem Twist? Pour conserver ce patrimoine génétique bien sûr, mais surtout le léguer à sa fille, Laura, elle aussi cavalière internationale, avec l'espoir de voir l'histoire se répéter.
Gemini bénéficie bien sûr du potentiel génétique de son illustre original mais va également profiter des mêmes facteurs environnementaux, fait plus intéressant et plus inhabituel dans l'évolution des clones. Une similitude optimale de l'inné mais aussi de l'acquis.
Connaissant la détermination de la famille Chapot, Gemini pourrait bien être le premier clone à fouler les pistes de concours: une histoire à suivre...

Source equivista
Gemini en liberté